ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 

RIO + 20 commence à Nivelles.......

Article d'Ecolo du Gens de Nivelles de Juillet 2012

Comment ne pas s'indigner en effet devant une société où à la croissance du sacro-saint PIB se couple depuis plusieurs années la croissance de la consommation d'antidépresseurs et des injustices sociales ? À cette situation, s'ajoutent désormais les politiques d'austérité aveugle qui mettent la pression sur les travailleurs et sur les allocataires sociaux tout en préservant largement le monde de la finance et de la spéculation.

La société épuise les gens comme elle épuise les ressources par une surconsommation effrénée. C'est le cas pour l'énergie par exemple où l'on estime que, sans révision de nos modes de consommation et de production, la demande explosera d'ici 2050 avec des conséquences inévitables sur les prix... mais aussi sur l'environnement. Ainsi, des rapports de l'OCDE estiment qu'à cette échéance, la principale cause de mortalité environnementale dans le monde sera la pollution de l'air.

La Belgique n'est pas épargnée par ce modèle de société qui nous conduit dans l'impasse. On le constate sur le plan économique notamment où, malgré la qualité de la main d'oeuvre et des produits conçus dans notre pays, nos entreprises sont victimes de fermetures et de délocalisations.

Si les gens et les ressources s'épuisent à ce point, c'est parce que le moteur même de notre système est vicié. Ce moteur, c'est la logique de compétitivité absolue entretenue par un système de libre échange commercial qui est devenu au fil des décennies, le libre échange de la pollution et de l'exploitation des travailleurs.

C'est ce moteur, que nous écologistes, voulons radicalement transformer. Nous proposons une transition écologique de la société.

Il n'est en effet pas question pour nous de succomber aux politiques court-termistes des partis traditionnels qui, au mieux, n'ont qu'un objectif : une politique de relance ... du boomerang. Nous ne succomberons pas non plus à la résignation car l'immobilisme ne ferait que nourrir les populismes et les extrêmes qui gangrènent notre société.

Nous proposons au contraire de passer à l'action à tous les niveaux où nous pouvons agir. Au niveau européen, en réclamant l'instauration de droits de douanes sociaux et environnementaux pour protéger notre économie et lutter contre le dumping social et environnemental. Il s'agit de passer du libre-échange au juste-échange. Au niveau fédéral , en demandant au gouvernement d'orienter les investissements publics (via la banque publique, nos participations dans les banques et les sociétés d'investissement) vers ce qui est porteur de sens : l'économie réelle, l'économie verte, les PME, l'innovation. Au niveau régional : en poursuivant la mise en oeuvre des alliances emploi-environnement, et, notamment, en mettant en place des indicateurs alternatifs au PIB comme vient de le proposer notre ministre du développement durable Jean-Marc Nollet.

Le niveau local représente 50% des investissements publics en Belgique. Il est le niveau de pouvoir le plus proche du citoyen. Celui où l'autorité publique dispose du plus de leviers pour créer du lien, de la proximité, de la solidarité. Les politiques de mobilité alternative, d'aménagement du territoire, de performance énergétique des bâtiments publics, d'énergies renouvelables et de développement des espaces verts doivent être aussi.... d'initiative communale.

Avec vous, et avec votre soutien, nous comptons concrétiser cette opportunité.


Pascal RIGOT Isabelle BOURLEZ
Marcel CHERON Stéphane TONGRES
Conseillers communaux Locale ECOLO Nivelles

Ca bouge !

A visiter - Calculer votre "poids en CO2" sur ClimatMundi ou Action Carbone

A consulter - Le site de la Régionale Ecolo du Brabant Wallon
Pour aller plus loin

A appliquer - Quartiers durables. Pistes pour l’action locale.
Pour en savoir plus

Actu ECOLO
Remonter en haut de la page