ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

4 décembre 2006 - Installation du Conseil communal
Réactions du groupe ECOLO

Pour obtenir la version pdf de ce texte, cliquez ici

La plupart des habitants de Nivelles aspiraient au changement. Pour ECOLO, il était aussi indispensable de sortir de la paralysie des années précédentes et de permettre que Nivelles retrouve du souffle. Le changement est là. Une nouvelle majorité est installée. Nous tenons à féliciter ceux et celles qui s'y engagent et à leur souhaiter de réussir leurs projets au bénéfice de tous les Nivellois.

Nous aurions bien évidemment préféré participer directement à la mise en place des politiques nouvelles. Le résultat des élections ne l'a pas permis. En démocrates respectueux, nous n'avons ni regret, ni amertume, ni sentiment de revanche et espérons depuis notre position dans l'opposition participer à une nouvelle dynamique.

Notre première tâche sera celle du contrôle démocratique de l 'exécutif. Rôle premier de l'opposition, nous continuerons à l'exercer, comme nous l'avons toujours fait rigoureusement, sans suspicion inutile, mais sans complaisance.

Ensuite, nous continuerons de relayer les avis, propositions et mécontentements qui nous semblent légitimes des associations et des citoyens .

Nous apporterons nos compétences, idées, critiques et propositions visant à améliorer la mise en place des projets de la majorité.
Mais, nous n'hésiterons pas à titiller le Collège pour qu'il prenne en compte de nouvelles propositions.

haut

Enfin, nous continuerons à demander au Conseil de refuser tout repli frileux nivellois en prenant des positions politiques fortes dans des dossiers qui dépassent l'échelle communale.

Chaque rentrée est l'occasion des engagements et des bonnes résolutions...
Celle-ci, qui nous voit installer nouveaux conseil et majorité, plus encore que les autres en est l'occasion.

Nous espérons donc que les changements de tête voient aussi changer les pratiques.

Nous attendons du Collège qu'il prenne en compte nos propositions et nos critiques. Il y a plus d'idées dans 27 têtes que dans 15. Nous espérons ne plus jamais entendre: « Madame Zweerts », et bientôt « Monsieur Cheron , vous avez raison mais c'est comme ça. »

Le Conseil communal est l'assemblée la plus proche du citoyen, chacun peut y assister et c'est bien ainsi. Il faut qu'à Nivelles cette assemblée ait du sens, que les points mis au vote et les enjeux soient présentés pédagogiquement et systématiquement; que le débat soit possible et qu'à la sortie du Conseil, le public ait compris ce qui a été discuté, y ait appris quelque chose et trouve du sens à revenir. Cela nécessite du changement dans l'organisation des séances.

Chaque parti a défendu pendant la campagne la mise en place de l'interpellation du Conseil communal par le citoyen, nous voulons donc que celle-ci soit effective très rapidement.

haut

Enfin, même si à Nivelles, jusqu'à présent l'opposition a toujours pu exercer son mandat sans difficulté, si nous sommes convaincu que la nouvelle majorité sera, de ce point de vue, aussi ouverte que la précédente, le règlement d'ordre intérieur permet d'entraver l'exercice de notre mandat. Nous demandons donc de palier ce problème et de convoquer très rapidement une commission dont l'objectif sera de revoir le règlement pour que l'ouverture et la souplesse y soit inscrites une fois pour toutes.

Le contenu détaillé et précis du programme de la nouvelle majorité n'est, à ce jour, pas dévoilé. Nous l'attendons avec impatience et espérons qu'il permettra de répondre aux défis de l'avenir tant pour les habitants et les habitantes de Nivelles, que pour les générations qui suivent mais aussi pour la survie de la planète.

Marie-Bruno Zweerts et Marcel Cheron

Une question ? Un commentaire ? Une proposition ? Contactez-nous !

Ca bouge !

A visiter - Calculer votre "poids en CO2" sur ClimatMundi ou Action Carbone

A consulter - Le site de la Régionale Ecolo du Brabant Wallon
Pour aller plus loin

A appliquer - Quartiers durables. Pistes pour l’action locale.
Pour en savoir plus

Actu ECOLO
Remonter en haut de la page