ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Réactions et propositions du groupe ECOLO Nivelles à propos du projet « Grand Place » soumis à l’enquête publique (20 février 2007)

Cliquer ici pour télécharger le texte en format pdf


Cliquez sur l'image pour l'aggrandir

Une question ? Un commentaire ? Une proposition ? Contactez-nous !


Monsieur le Bourgmestre, Mesdames, Messieurs les Echevins,

Suite à la demande de permis pour l’aménagement de la Grand Place, voici les réactions, remarques et propositions du groupe Ecolo Nivelles.

D’une manière générale, nous nous réjouissons de voir un projet enfin se concrétiser. Ce projet qui fait partie du plan de mobilité, voté à l’unanimité du Conseil communal après une procédure qui a permis une réelle participation de l’ensemble des citoyens nivellois nous satisfait à plus d’un titre :

  • réponse aux besoins de dédier une place importante aux piétons,
  • mise en valeur du patrimoine,
  • limitation drastique de la circulation de transit,
  • aménagements harmonieux et esthétiques
  • redynamisation du centre commercial.

    Nous tenons cependant à attirer votre attention sur quelques points :

    Si une place importante est dédiée aux piétons, cela semble moins évident pour les cyclistes.
    Même si nous savons qu’ils pourront cheminer sur toute la place et donc aussi sur les tronçons interdits aux automobilistes, nous pensons que pour inciter les habitants à utiliser leur vélo, pour promouvoir son utilisation pour les déplacements scolaires , il est indispensable de « marquer leur territoire ».

    Nous demandons donc que lors des travaux, ce marquage soit prévu (revêtement différencié, clous de séparation…) de sorte que, la place des cyclistes soit reconnue.
    Si l’utilisation du vélo était dans la culture des Nivellois, comme elle l’est en Flandre, dans certaines villes françaises ou aux Pays-Bas, ces aménagements ne seraient pas indispensables puisque la circulation automobile sera lente et découragée. Mais si nous voulons voir modifier les habitudes de déplacements, il faut, dans les prochains travaux « marquer le coup ! ».

    Poursuivre le même objectif nécessite d'aménager suffisamment d’emplacements de stationnement pour les vélos. Nous proposons aussi d'y prévoir la possibilité d'y installer un coffret électrique destiné à

  • les éclairer pour réduire le risque de vandalisme,
  • recharger les vélos électriques (on en voit de plus en plus et, la population étant appelée à vieillir, ce phénomène s'amplifiera)
  • alimenter (pour l'éclairage et/ou la transmission de données) des panneaux d'information.

    Il est nécessaire d'assurer que les tronçons de voirie interdits aux voitures le soient réellement ( par exemple par des plots descendu ou relevé par commande électrique dont seraient équipés les bus.).
    Laisser la possibilité matérielle aux voitures de circuler là où elles sont interdites rend la circulation des piétons et des cyclistes encore plus dangereuse.

    La zone de « parcage de courte durée » devant la Poste et la Banque ING est inadéquate.
    Instaurer cette zone pourrait encourager certains à garer leur voiture pour aller à la Poste ou au Bancontact. Si l’objectif est de permettre aux services postaux et aux transporteurs de fonds de pouvoir décharger, un espace semble suffisant à l’intersection de la Rue des Prêtres et de la Place Albert 1er.

    Nous avons pu constater que le plan était prévu pour permettre aux personnes à mobilité réduite (PMR) de circuler facilement (à l’intérieur des voiries). Aucune marche n’est prévue. Nous nous en félicitons.
    Nous attirons cependant votre attention sur les bordures et les différents revêtements prévus. Les revêtements pavés rendent parfois les déplacements des PMR difficiles.
    Nous demandons donc que les revêtements des passages protégés soient lisses. De même, le tronçon entre la rue de l’Evêché et le Palais de Justice (terrasses) doit permettre une circulation aisée des voiturettes, voitures d’enfants, personnes appareillées. Soit le revêtement ne doit contenir aucune aspérité, soit il faut y prévoir des passages lisses et suffisamment larges.

    Nous avons aussi constaté l’abattage prévu des tilleuls du parking de l’Hôtel de Ville (en face de la poste).
    Nous regrettons ce choix. Alors que le projet prévoit de «verduriser» la Grand-Place, il n’y a pas de sens à abattre ces arbres qui n’entravent pas la réalisation du projet.

    L'utilisation de pierres bleues nous inquiète. Nous avons constaté (à Bastogne notamment) que les trottoirs en pierres bleues ont été très vite dégradés. Est-on assuré qu'il n'en sera pas de même à Nivelles?
    De manière générale, nous demandons que les matériaux et la façon permettent de garantir la qualité des revêtements dans la durée.

    Nous nous réjouissons de voir les citoyens encouragés à ne plus se rendre en voiture à la Grand-Place.
    Parallèlement au projet, nous savons qu’une offre de parkings plus importante qu’actuellement sera prévue. Nous demandons que les cheminements entre ceux-ci et la Grand-Place soient particulièrement soignés, signalés et fonctionnels.
    Nous nous demandons s’il est prévu de résoudre la difficulté qu’auront les automobilistes venant du sud (Chaussées de Mons et de Braine-le-Comte) à trouver à se garer facilement.

    Nous espérons qu'en parallèle et en phase avec l'aménagement de la Grand Place, qu'en plus de l'offre de parkings plus importante, il sera proposé aux automobilistes une solution mixte et innovante qui combine parkings, incitants à "laisser la voiture à la maison" et navettes-taxis à l'attention des personnes isolées et à mobilité réduite (personnes âgées, personnes handicapées) et cela à des prix accessibles à toutes et à tous.

    Il est aussi indispensable d'accompagner cette « mise à disposition du centre aux piétons et cyclistes» d'une très large information (site internet, presse, toutes-boîtes...) et d'une signalisation claire et cohérente, pour éviter que les nouveaux venus s'enfuient devant la complexité et le manque d'informations.

    C'est cette combinaison "aménagement de la Grand Place / solution innovante en mobilité / signalisation, information" qui permettra de faire de ce projet un projet local de développement durable en cohérence avec les préoccupations climatiques tout en évitant de transformer le centre-ville en sanctuaire dépourvu de toute dynamique commerciale.

    Nous espérons que vous rencontrerez nos propositions.

    Bien à vous.

    Pour le groupe ECOLO
    Pascal Rigot
    Marcel Cheron
    Marie-Bruno Zweerts

    Une question ? Un commentaire ? Une proposition ? Contactez-nous !

  • Ca bouge !

    A visiter - Calculer votre "poids en CO2" sur ClimatMundi ou Action Carbone

    A consulter - Le site de la Régionale Ecolo du Brabant Wallon
    Pour aller plus loin

    A appliquer - Quartiers durables. Pistes pour l’action locale.
    Pour en savoir plus

    Actu ECOLO
    Remonter en haut de la page