ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Conseil communal du 17 décembre 2007
Nivelles, une ville avec logement pour tous ?
Des raisons de douter…

Le cinquième point du programme de la majorité bleue-orange est intitulé « Nivelles, une ville avec logement pour tous »…

Deux documents peuvent nous aider à vérifier la volonté de la majorité de faire du logement une priorité : le budget et le plan d’ancrage.

Lors du vote du budget le mois dernier, nous avions vertement critiqué l’absence de crédit tant à l’ordinaire qu’à l’extraordinaire en matière de logement.
Pourtant, le programme de la majorité nous promettait de créer un logement social ou moyen pour neuf logements créés par le secteur privé, de prévoir la création de logements d’urgence et de transit, de créer une régie foncière autonome, d’octroyer une prime en vue d’inciter la création de logements au-dessus des commerces et dans le programme électoral du CDH c’était 15 nouveaux logements publics par an !

En septembre, nous sommes le seul groupe à nous être opposé au programme de Nivelles en matière de logement pour différentes raisons que l’on peut résumer comme suit :
# l’analyse de la situation nivelloise était très peu fouillée ;
# l’inventaire des possibilités de création de logements publics était trop réduit et ne comptait pas des bâtiments existants comme les Récollets, l’ancien commissariat de police à la rue des Canonniers ou le lycée Seutin ;
# l’analyse des besoins même si elle relevait un manque de logements moyens mettait surtout en avant un manque criant d’offre au niveau du parc locatif pour tous les types de ménage (ménages de 1 ou 2 enfants, familles nombreuses et/ou recomposées, personnes âgées et à mobilité réduite, sans abris, isolés, ménages sans enfants et familles monoparentales)

Les seuls projets proposés étaient :
# la vente de logements sociaux avec pour conséquence une diminution de l’offre locative
# la construction de 40 logements moyens acquisitifs dans une zone sans aucun équipement. Ce qui, s’ils avaient été construits aurait eu un coût considérable pour la collectivité.

Nous avions refusé de voter ce plan considérant qu’il ne répondait pas aux besoins et allait être considéré par la Région wallonne comme un mauvais plan…

Le ministre Antoine qui est selon nos informations plus proche de la majorité nivelloise que du groupe ECOLO nous donne une fois de plus raison (cf. Shopping Bis).

Le programme de la ville de Nivelles ne sera pas financé par la Région wallonne car la seule opération proposée est beaucoup trop onéreuse en équipement.
Sur les 262 communes wallonnes, seules 9 communes se voient dans une situation similaire (Lincent, Fleurus, Saint-Georges-sur-Meuse, Attert, Verviers, Waimes, Habay, Hensies et Nivelles) alors que 213 communes recevront des crédits (4500 logements créés en Rw)

Ce n’est pas le premier mauvais programme de logement rentré par la Ville. En réalité, pas un plan nivellois n’a été considéré comme un bon plan par la Région.

Le logement est un vrai problème qui nécessite la collaboration de tous les acteurs concernés et de vraies solutions diversifiées.
Pour 2007 et 2008, il n’y aura aucun projet à Nivelles. Début de l’année prochaine, la Ville doit rentrer son plan 2009-2010, nous demandons donc que le problème soit pris à bras le corps par la majorité et demandons ce qui va être mis en place pour que cette leçon soit la dernière.

ECOLO demande donc instamment à la majorité de se ressaisir afin de faire du logement une véritable priorité politique… à concrétiser au plus tôt avec l’appui de la Région wallonne.

Comme d’habitude, ECOLO est prêt à y apporter sa pierre !

Marcel Cheron
rue Delfosse, 64
1400 Nivelles
067 22 01 34

Marie-Bruno Zweerts
16a rue du Moulin
1400 Monstreux
0477 634 104

Ca bouge !

A visiter - Calculer votre "poids en CO2" sur ClimatMundi ou Action Carbone

A consulter - Le site de la Régionale Ecolo du Brabant Wallon
Pour aller plus loin

A appliquer - Quartiers durables. Pistes pour l’action locale.
Pour en savoir plus

Actu ECOLO
Remonter en haut de la page