ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Communiqué de la locale d'Ecolo Nivelles - 26.05.2008
Nivelles, une ville avec logement pour tous ?
Des raisons de douter…

Cliquer ici pour télécharger le communiqué en format pdf

Le cinquième point du programme de la majorité bleue-orange est intitulé « Nivelles, une ville avec logement pour tous »…

Deux documents peuvent nous aider à vérifier la volonté de la majorité de faire du logement une priorité : le budget et le plan d’ancrage.

Nous ne reviendrons pas ici sur les budgets réduits à leur plus simple expression en matière de logement aussi bien en 2008 qu’en 2007.

Le deuxième outil : le Plan d’ancrage propose après analyse de la situation démographique et du logement sur le territoire communal, et de l’évaluation des besoins, un programme d’actions qui en principe permet de répondre aux besoins considérés comme prioritaires par la majorité.

Ecolo a été très critique (au point de s’y opposer) au premier programme de cette majorité (2007-2008). Nous le considérions mauvais, car la seule opération proposée était trop coûteuse et ne répondait pas aux besoins mis en évidence.
L’action proposée consistait à la construction de 45 habitations destinées à la revente à des ménages aux revenus moyens.

La Région, nous a malheureusement donné raison puisque Nivelles s’est retrouvée une des rares communes à se voir refuser son plan d’actions et à ne pas décrocher le moindre subside pour sa politique de logement en 2007 et 2008.

Pour le programme d’actions 2009-2010, nous espérions donc que le Collège avait tiré des enseignements de son premier exercice.

Qu’en est-il ?

Analyses démographique et de l’habitat

Si l’analyse démographique et de la situation de l’habitat est moins mauvaise que celle du plan précédent, elle ne permet cependant pas une vision complète de la situation.

Sa conclusion n’est appuyée sur aucun des chiffres de l’analyse qui nous est proposée…
Il y est signalé que la majorité des ménages sont composés de couples avec enfants alors que les chiffres du dossier nous disent qu’ils sont 25%...
Il est aussi annoncé dans les conclusions qu’1/3 des actifs Nivellois travaillent à Nivelles et d’autres chiffres qui n’apparaissent nulle part.
Conclure une analyse avec des données qui n’apparaissent pas dans l’étude… nous semble assez fantaisiste.

De plus, l’inventaire des possibilités de valorisation des biens publics est sommaire (un seul terrain appartenant au CPAS) alors que pour permettre d’utiliser au mieux les ressources dans l’élaboration du plan, cette évaluation est indispensable. Cet inventaire ne compte même pas des bâtiments existants comme les Récollets, l’ancien commissariat de police à la rue des Canonniers ou le lycée Seutin.

Les conclusions de l’analyse (tableau ci-dessous) mettent en avant

# des besoins locatifs pour l’ensemble des ménages (excepté pour les étudiants) et leur accordent à tous la première priorité (le texte qui nous est soumis rappelle d’ailleurs qu’à Nivelles, 1700 demandes d’attribution de logement social sont en attente)
# des besoins de logements acquisitifs à prix abordables (l’ordre de priorité est « oui » dans le document).

Quels sont les types de logements locatifs à prix abordable que la commune considère comme prioritaires ?Priorité
# pour isolés ou des ménages sans enfants1
# pour des ménages avec un ou deux enfants1
# pour familles nombreuses1
# pour personnes âgées1
# pour personnes à mobilité réduite1
# Autres – Etudiants3
La commune manque-t-elle de logements acquisitifs à prix abordable ?oui

Tableau 1: analyse globale de la situation du logement - page 8

Le programme

Le programme proposé devrait être un plan d’actions qui permet de rencontrer les besoins priorisés dans l’analyse soit… une augmentation du parc locatif pour l’ensemble des ménages et des logements acquisitifs… Un plan d’action diversifié qui répond à des besoins diversifiés.

Et qu’y trouve-t-on ?

En plus de la politique quotidienne menée contre les logements insalubres, d’inventaires des logements inoccupés et du travail du service logement (que nous reconnaissons de qualité), le collège nous propose pour répondre aux besoins (essentiellement) locatifs

# de construire 45 logements moyens acquisitifs
# de permettre la vente à leurs locataires de 30 logements sociaux existants…
# d’envisager la construction de 3 logements de transit (imposés par la Région) mais on ne sait pas encore où
# de permettre à l’ASBL « Les 4 vents » de créer de 5 logements d’insertion

Comme l’année dernière, on nous propose un programme d’action qui ne répond pas aux besoins prioritaires mis en avant dans le même plan (on offre la vente alors que la demande est la location) … mais surtout le Collège mise tout sur un projet de construction de 45 logements acquisitifs qui a été refusé lors du précédent plan car les équipements nécessaires à sa mise en œuvre étaient trop coûteux.

Depuis 2001, les programmes rentrés par Nivelles ont toujours été mauvais… il semblerait que cela devienne une bien triste tradition.

Malgré les quelques petites avancées que sont la prévision des logements de transit obligatoires et la création de 5 logements d’insertion par l’ASBL « Les 4 vents », nous nous sommes opposés au plan parce qu’une nouvelle fois, la majorité propose des actions qui ne répondent pas aux besoins qu’elle considère prioritaires dans le même plan.

Ca bouge !

A visiter - Calculer votre "poids en CO2" sur ClimatMundi ou Action Carbone

A consulter - Le site de la Régionale Ecolo du Brabant Wallon
Pour aller plus loin

A appliquer - Quartiers durables. Pistes pour l’action locale.
Pour en savoir plus

Actu ECOLO
Remonter en haut de la page