ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

LA SNCB DOIT APPORTER DES MODIFICATIONS A L'AGENCEMENT DE SES TRAVAUX A LA GARE DE NIVELLES

Marcel Cheron
rue Delfosse, 64
1400 Nivelles
067 22 01 34
Pascal Rigot
Faubourg de Namur 162
1400 Nivelles
067 21 03 44

Le quartier de la Gare connaît des transformations importantes, due aux RER. Tous les navetteurs auront pesté sur l’aberration de la passerelle, dont la pente est « everestienne ». ÉCOLO constate la légèreté des responsables de la SNCB qui ont appliqué des critères du passé lors de son installation : non prise en compte des personnes à mobilité réduite, des personnes mal voyantes, des personnes sujettes au vertige et des personnes se déplaçant avec un enfant en bas âge. La SNCB doit rectifier cela. On ne peut accepter que cela reste en état pendant plusieurs mois ou plusieurs années. Des solutions, prenant en compte les personnes à mobilité réduite, doivent être trouvées (nouveau souterrain ou nouvelle passerelle) et ceux qui développeront des arguments financiers pour contrer ces solutions doivent se souvenir que les personnes à mobilité réduite sont aussi des contribuables.

ECOLO propose que le conseil communal adopte la motion suivante :

Le conseil communal de Nivelles, réuni en séance du 28 juin 2010, constate les problèmes de mobilité à la Gare de Nivelles, dus aux travaux du RER.

  • Une passerelle provisoire a été construite par la SNCB, suite à la mise hors service du passage souterrain de la rue Willame. L’installation de cette passerelle n’a pas pris en compte les critères des personnes à mobilité réduite.
  • Les places de parking prévu pour les navetteurs venant des villages avoisinant s’avère insuffisantes sur le long terme.

Il est donc important que la SNCB prenne en compte ces problématiques et adapte la programmation de ses travaux.
En outre, beaucoup de navetteurs et de riverains se plaignent d’un déficit d’informations.

Le Conseil Communal demande à La SNCB de :

  1. concevoir des solutions pour les personnes à mobilité réduite. La construction d’un nouveau passage souterrain ou une modification substantielle de la passerelle actuelle pourra améliorer leur mobilité.
  2. prévoir la réservation du terrain actuel pour le parking provisoire pour envisager une future extension du parking prévu par les travaux dur RER.
  3. réserver l’installation de places (provisoires et définitives) pour les vélos.

Enfin, le Conseil communal demande à la SNCB d’informer clairement les navetteurs, les riverains et la population sur l’évolution des travaux et la gestion future des problèmes énoncés aux points ci-dessus.

Ca bouge !

A visiter - Calculer votre "poids en CO2" sur ClimatMundi ou Action Carbone

A consulter - Le site de la Régionale Ecolo du Brabant Wallon
Pour aller plus loin

A appliquer - Quartiers durables. Pistes pour l’action locale.
Pour en savoir plus

Actu ECOLO
Remonter en haut de la page