ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

LA MAJORITE MR CDH VEUT POURSUIVRE SON ALLIANCE

LA MAJORITE MR CDH EXPRIME SON DESIR DE POURSUIVRE SON ALLIANCE APRES 2012

POUR ECOLO, C’EST LE SYNDROME « ON NE CHANGE PAS UNE EQUIPE QUI PERD »

Se vantant d’avoir réalisé 90% de son programme, la majorité annonce son souhait de reconduire l’alliance après 2012.

Nous ne sommes pas les seuls nivellois à être surpris de cet exercice d’autocongratulation.

ECOLO a toujours pratiqué une opposition constructive. Nous avons soutenu plusieurs projets de la majorité : rénovation de la Grand Place, politique de l’aménagement du territoire, développement de la petite enfance, actions en faveur des mouvements de jeunesse.

Mais nous avons aussi, depuis plusieurs années, constaté des manquements importants dans la réalisation de la déclaration de politique générale adoptée par la majorité en 2007.

Quelques exemples :

  • Politique culturelle sans pilote (demande tardive de reconnaissance de centre culturel = décision du conseil communal du 28 mars 2011). A ce jour, il n’y a toujours pas de reconnaissance par la Communauté Française.
  • Politique sociale chaotique. Le CPAS ne vit que par ses conflits entre son Président et son Secrétaire
  • Politique sportive initiée en …..2011. Après s’être assoupi pendant 5 ans, l’échevin des Sports propose une rénovation des infrastructures de la Dodaine, Les vestiaires de l’athlétisme datent de 1937 et le Hall omnisports des années 1970. Un échevin plus soucieux de la  programmation de  sa campagne électorale que de la gestion des biens publics.
  • Le plan communal de mobilité, adopté en 2003, devait être revu en 2010, mais ne le sera pas avant 2012, si….. tout va bien. Les Nivellois vivent, eux, une saturation de plus en plus importante des axes routiers, particulièrement dans le centre et autour de la gare.
  • Le développement du commerce dans le centre ville se fait à l’envers. L’échevin soutient l’extension du shopping, décide de créer une asbl pour assurer la promotion du commerce dans le centre ville et ensuite seulement  il lance une étude relative à l’élaboration d’un schéma de structure commercial pour la Ville de Nivelles. Comprenne qui pourra….. !
  • La politique énergétique à Nivelles à souffert d’un manque de souffle… Un expert a été engagé pour étudier la faisabilité d’implanter un par éolien. Il a conclu par le déploiement d’un parc éolien avec une participation citoyenne. Action de l’échevine : on verra plus tard, après 2012.
  • La politique financière aventureuse de l’échevin des  Finances. Contre l’avis de la seule  opposition ECOLO, il a décidé d’investir dans le Holding Dexia. Résultat : la perte pour tous les Nivellois  est de 245.000€.
  • Sur le plan éthique, la déclaration de politique générale prévoyait la mise en place d’un audit approfondi de 3 associations bénéficiant d’une subvention supérieure à 10.000 €. Le 24 octobre 2011, lors du conseil communal, l’échevin des finances a avoué qu’aucun audit général n’a été commandé (voir Gens de Nivelles, novembre 2011, page 10. )

La liste n’est pas terminée car des actions telles que l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments publics et la création d’une maison de jeunes à Nivelles ne sont pas ou peu développées.

ECOLO estime que cette équipe devrait cesser l’autocongratulation, concrétiser ses multiples priorités politiques définies en 2007 et préparer les défis futurs de Nivelles. La prochaine majorité devra être une équipe qui gagne pour tous les Nivellois !

 

Pascal RIGOT
Marcel CHERON
Conseillers communaux
Isabelle BOURLEZ
Secrétaire de la Locale

Ca bouge !

A visiter - Calculer votre "poids en CO2" sur ClimatMundi ou Action Carbone

A consulter - Le site de la Régionale Ecolo du Brabant Wallon
Pour aller plus loin

A appliquer - Quartiers durables. Pistes pour l’action locale.
Pour en savoir plus

Actu ECOLO
Remonter en haut de la page